Guérir c'est revenir à Soi

30 ans !

30 ans que je consacre ma vie aux soins.

J'ai pu rencontrer des milliers de patients, de pathologies différentes, diverses souffrances. Sans compter les miennes qui ont aussi jalonnées mon propre développement.

J'ai commencé par apprendre que pour soigner une zone douloureuse il faut la masser, la mobiliser, y appliquer du chaud ou du froid en fonction, des courants antalgiques et la re-muscler. 

Je l'ai fait. Pas longtemps ! Car les résultats étaient décevants et les patients étaient soit contraints de revenir et encore revenir faire des soins, soit d'accepter de ne plus jamais retrouver le confort de leur vie d'avant. 

Alors, je suis partie étudier la bio-mécanique et les Chaînes Musculaires, la Fasciathérapie, la Rééducation Posturale Globale, l'Ostéopathie myotensive et toutes les techniques connues pour leur vision élargie de la mécanique corporelle. 

Forte de cette connaissance, j'ai pu aider davantage de personnes en travaillant de manière plus globale. J'ai compris que les douleurs n'étaient que des conséquences de conflits qui s'étendaient bien au delà de la zone douloureuse. J'ai compris que l'âge ou "pas de chance" n'étaient pas des réponses possibles en matière de soin. Il y a toujours une cause qu'il faut aller chercher ailleurs qu'à l'endroit où ça fait mal.

Mais plus je travaillais sur le corps de mes patients avec cette vision globale, plus je devais faire face à des réactions émotionnelles pendant les séances. J'ai dû me résoudre à accepter que les chaines musculaires, que la mécanique corporelle ne géraient pas seulement des mouvements et des ports de charge. Elle gère toute la sphère non consciente d'une personne. Ses émotions, ses sentiments, et même toute sa mécanique psychologique est inscrite au plus profond de son corps. 

Il m'a fallu étudier la mécanique psychologique de l'être humain pour mieux comprendre les enjeux qui se jouent entre le corps et la psychologie pour pouvoir aider encore plus en profondeur mes patients. 

J'ai découvert que le diaphragme était un lien puissant entre le monde visible du corps et celui moins visible de la psychologie. 

Au fur et a mesure de ma pratique, j'ai affiné mes perceptions et vraiment commencé à voir des améliorations parfois étonnantes de l'état de santé de mes patients. J'avais visiblement trouvé une clé de guérison qui ne m'avait pas été enseignée à l'école. D'ailleurs, j'étais confrontée à beaucoup de patients "étiquettés" malades psycho-somatiques et abandonnés par la médecine avec le diagnostique qu'on ne peut rien faire pour eux, à part une bonne dose de médicaments antalgiques et antidépresseurs. 

Mais il me restait une incompréhension majeure à élucider. Pourquoi certains de mes patients arrivaient à s'en sortir, à changer radicalement de vie, à utiliser mes soins comme un tremplin vers une bien meilleure santé alors que d'autres revenaient sans cesse et restaient en phase de plainte? 

Qu'est ce que je "loupais" dans ma prise en charge? 

Pour répondre à cette question, il m'a fallu faire le chemin moi-même. Mon corps m'a donné tous les symptômes nécessaires pour répondre à cette question. Douleurs chroniques, fatigues persistantes sans causes objectives, manque d'entrain, fragilité psychologique. J'ai traversé une période où mes connaissances m'aidaient à garder la tête hors de l'eau sans médicaments, mais je n'arrivais pas à me sortir de cette mauvaise passe de la quarantaine. 

Je me suis tournée vers une formation en leadership, j'ai exploré tous les méandres de la biologie organique, j'ai fait connaissance avec mon métabolisme, j'ai découvert la médecine informationnelle. 

J'ai compris que le corps était la résultante de toutes les informations que je lui donnais à gérer. J'ai réalisé que 99 % des informations que j'échangeais avec mon corps étaient le fruit de croyances et d'habitudes complètement erronées et issues de méthodologies sortant de cerveaux habitués à ne voir le corps que zone par zone, système par système, livré à lui-même, totalement non conscient. Réduire le corps à son aspect purement mécanique aux pièces interchangeables peut apporter beaucoup de soulagement dans le cadre d'une médecine d'urgence ou en cas de lésions organiques. Mais dans le cadre de pathologies fonctionnelles qui représentent la majorité des problèmes, c'est bien trop limitatif. 

Pour me sortir de l'ornière dans laquelle j'étais tombée, malgré mes connaissances acquises en tant que professionnelle de santé, j'ai dû opérer une remise en question totale de tout ce que j'avais appris. 

C'est à l'intérieur de moi que j'ai trouvé mes solutions. C'est en me tournant vers moi, en écoutant mes ressentis, en développant une communication quotidienne avec ma mécanique corporelle, ma mécanique psychologique que j'ai pu comprendre ce qui plombait ma vitalité et ce qui l'a faisait grimper. 

J'ai compris que mes patients qui avaient utilisé mes soins comme tremplin vers une nouvelle vie de bien-être, avaient sans forcément en avoir conscience, eu le déclic à l'intérieur d'eux-même pour repenser leurs actions, leurs pensées et la manière dont ils vivent leur corps. J'avais juste été le maillon qui leur avait permis de se raccrocher à leur capacité d'auto-guérison.

J'ai réalisé que la clé de la guérison est en soi. La thérapie, c'est guider les patients vers eux-mêmes. C'est mettre à leur disposition les connaissances et les outils nécessaires pour qu'ils se connectent au moteur de leur vitalité qui est en eux. 

La thérapie, c'est vous aider à travailler en synergie sur votre mécanique corporelle, votre mécanique psychologique, et votre mécanique énergétique. C'est vous aider à vous libérer de votre petit ego tyrannique qui croit tout savoir parce que c'est ce qui s'est toujours fait ou parce que ça l'arrange bien de croire que tout ce que vous avez fait jusqu'à maintenant c'est bien et que si votre corps fait mal, c'est de sa faute à lui. 

La guérison passe avant tout par devenir totalement responsable de ce qu'on mange, de comment on traite son corps, de l'état d'esprit que l'on adopte face à ce qu'on fait subir à son corps, face aux évènements de la vie. 

Mais pour prendre une responsabilité dans un projet, il faut avoir les connaissances requises. Pour savoir comment s'aider soi-même, il faut savoir de quoi notre corps, notre psychologie, notre corps énergétique a besoin pour s'équilibrer. 

Aujourd'hui, mon travail n'est plus de vous maintenir la tête hors de l'eau indéfiniment. C'est une étape nécessaire pour vous permettre d'avancer. Mais vous devez prendre le relais. 

Mon travail, c'est de vous transmettre ce que vous avez besoin de savoir pour vous prendre en main et réactiver par vous-même toutes les capacités d'auto-guérison que votre corps possède. Vous seul avez ce pouvoir. Vous seul pouvez enclencher les processus d'auto-guérison de votre être. Personne ne peut le faire à votre place. Et tant que vous refuserez d'aller en vous libérer ces potentiels, vous resterez dépendant de soins extérieurs pour vous soulager momentanément. 

Vous seul pouvez aligner vos corps physique, émotionnel, mental et énergétique car cet alignement guérisseur ne peut se faire que de l'intérieur. 

J'ai commencé à prendre ce chemin avant vous. Je ne suis pas encore arrivée au bout, loin de là. Mais j'ai déjà avancé et débroussaillé la route et même si je n'ai pas encore tout su unifié, j'ai atteint un niveau de confort, de vitalité et de bien-être qui a changé ma vie. C'est pourquoi je peux aujourd'hui vous accompagner et vous transmettre ce que mon être a intégré. Je sais maintenant que c'est possible d'aller réellement mieux même si au début tout semble aller contre soi. 

 

Sortir de l'ornière dans laquelle on est tombé n'est possible que si l'on sort de sa vie ce qui nous a mené dans l'ornière. Vouloir persister dans ses petites habitudes et continuer à avancer dans le même état d'esprit c'est toujours s'enfoncer plus dans la boue qui est au fond de l'ornière. 

Personne ne peut décider à votre place. Je ne peux pas vous téléporter hors de l'ornière. Je peux juste vous tendre la main pour que vous sortiez de là. Vous rejoindrez ainsi, celles et ceux qui ont passé le pas. 

N'attendez pas de gros miracles. Le chemin est simple mais pas facile. Changer de paradigme n'est jamais facile. Mais les témoignages de mes patients sont remplis de petits miracles, de lumières qui s'allument, d'espoirs qui renaissent et surtout, ils se remplissent de nouveau d'une magnifique joie d'être en vie. 

 

Besoin d'un coup de pouce pour avancer? N'hésitez pas à me le faire savoir. Par téléphone c'est plus simple. 

https://www.corpoream.fr/reserver/